CAC- 11 Septembre 2020: L’universitaire et critique de cinéma Tarek Ben Chaabane a été désigné à la tête de la Cinémathèque tunisienne en tant que Directeur. Tarak Ben Chaabane succède ainsi à Hichem Ben Ammar qui occupait le poste de Directeur artistique depuis son inauguration en mars 2018. Ce dernier avait entrepris plusieurs actions avec la cinémathèque Algérienne et devait effectuer une visite à Alger durant le mois de mai, mais la crise du Covid avait annulé l’opération.

Sa nomination a été annoncée, ce mercredi 26 août 2020 par le Centre National du Cinéma et de l’Image (CNCI), dirigé par Slim Darguachi, il a pris ses fonctions le 1 septembre 2020. Rappelons que la Cinémathèque Tunisienne est rattachée au CNCI qu’abrite la Cité de la Culture, -récemment baptisée Cité Chedly Klibi.

Le nouveau directeur de la Cinémathèque Tunisienne est Maître de conférences. Il enseigne les théories du cinéma à l’ESAC (Université de Carthage). Ben Chaabane est l’une des personnalités incontournables du plus important rendez-vous du cinéma tunisien, qui a été délégué général et Conseiller artistique des Journées Cinématographiques de Carthage (JCC) pendant plusieurs sessions.

En tant que scénariste ou scénariste conseil, il a collaboré avec des réalisateurs comme Nawfel Saheb Ettabaa, Mohamed Damak, Ridha Béhi, Mourad Ben Cheikh et Moufida Tlatli. Cet ancien membre de la Fédération tunisienne des Ciné-Clubs (FTCC) est largement sollicité par les professionnels du 7e Art.

A cet égard, on cite sa collaboration avec les ateliers de scénario Sud Ecriture où il était membre d’une équipe élargie. Outre sa vocation universitaire, le nouveau Directeur de la Cinémathèque est critique de cinéma. En plus de la production d’émissions sur le cinéma pour la Radio, il a été chroniqueur culturel pour plusieurs médias tunisiens et étrangers. Il a publié plusieurs recherches sur le champ culturel et essentiellement sur le cinéma et l’audiovisuel. « Le Cinéma tunisien d’hier et d’Aujourd’hui » est son dernier ouvrage paru en 2019 et édité par le CNCI.

Tarak Ben Chaabane est un ancien de l’Institut de Presse et des Sciences de l’information (IPSI). Après avoir décroché un diplômé en sciences de l’information et de la communication, il a rejoint Paris 13 (France), dans la spécialité « Industries culturelles».

Sa connaissance du milieu cinématographique devra lui servir d’atout pour diriger ce lieu de mémoire et de l’avenir du cinéma tunisien qui constitue un pôle d’attraction au cœur de la Capitale. Ce rêve vieux de plus d’un demi siècle s’est concrétisé il y a 3 ans, à l’occasion de l’inauguration de la Cité de la Culture en mars 2018.

La cinémathèque Tunisienne reprendra ses activités le 6 octobre et le Centre Algérien de la Cinématographie, qui gère la Cinémathèque Algérienne dirigé par Salim Aggar félicite la nomination du nouveau directeur et espère poursuivre sa coopération avec nos frères de la Tunisie.