CAC: 19 OCTOBRE 2019: La première de sortie commerciale se fera, le samedi 19 octobre 2019, partout en Algérie à commencer par la salle de cinémathèque de Tizi Ouzou (ex Mondial). La projection à 16h sera précédée par une présentation de la discipline sportive qu’est le parkour ou free running dans la ville à 13h, faite par Nazim Halladja avec le soutien de l’APF.
Pour rappel, le film PARKOUR(S) est un film chorale qui raconte une journée de la vie de plusieurs personnages, Youcef, un jeune parkouriste ; Kamila, une future mariée et son futur mari Khaled ; Sonia, une chanteuse et son mari Kamel ; Salima, une aide cuisinière et sa fille Nedjma.
Les personnages se rencontrent tous autour du mariage prévu ce jour-là mais leurs problèmes influent sur le déroulement de la journée et en modifient la nature.
Le dernier long métrage de fatma Zohra Zamoum est servi par des comédiens de talent, connus ou à découvrir, parmi lesquels Adila Bendimered, Nazim Halladja, Mohamed
Bounoughaz, Nadia Laaraf, Houda Hachemi, Abdelhamid Rabia, Rabia Soltani, Mohamed Latrem, Redouane Nehar, Abdelhamid Bouarour, Loubna Boucheloukh, Mohamed Brik
Chaouche, Lali Mansour, etc.
Un casting où se croisent des jeunes et de plus âgés (de 4 ans à 70 ans), des débutants, des sportifs, des comédiens de théâtre, de cinéma et de télévision, des musiciens et chanteurs, etc. Une diversité et un enrichissement qui donnent au film son encrage social large.
Fatma Zohra Zamoum dit avoir « conçu ce film pour s’adresser aux jeunes », c’est ainsi qu’elle a fait appel aux codes de la culture urbaine et alternative (le parkour, le Rap, l’usage des technologies, internet et d’un point de vue esthétique l’usage du splitscreen).
Mais au-delà des questions évoquées dans le film : la tradition et la modernité, le mal vivre et le besoin de liberté, il s’agit aussi d’un film drôle et de distraction.