CAC-19 août 2020:  Dans le cadre de son programme virtuel, la cinémathèque Algérienne consacre un programme spécial à l’occasion de la journée nationale du Moudjahid ce 20 août 2020. A ce propos, le Centre Algérien de la Cinématographie (CAC) a choisi le thème « Le Moudjahid dans le Cinéma algérien » où certains réalisateurs algériens ont choisi de mettre en valeur à travers le cinéma des figures importantes de la révolution algérienne.

On citera par exemple, Djamila Bouhired dans le film de Youcef Chahine « Gamila » en 1958, Ali La pointe et Hassiba Benbouali dans « la Bataille d’Alger» de Gillo Petecorvo en 1966. Mustapha Benboulaid dans « Benboulaid » de Ahmed Rachedi en 2008, Zabana de Said Ould Khelifa en 2012, Krim Belkacem dans le film « Krim » de Ahmed Rachedi et le Colonel Lotfi dans le film « Lotfi » toujours du réalisateur Ahmed Rachedi, alors que le film consacré au héros de la Bataille d’Alger Larbi Benmhidi n’est pas encore sorti.

A travers la cinématographie algérienne, on découvre que les grandes figures de la révolution algérienne n’ont pas bénéficié d’une production importante dans le cinéma national. Ce choix au départ a été adopté pour consacrer une place plus importante au sacrifice du peuple, le grand héros de la révolution algérienne. Ainsi la majorité des films sur cette thématique nationale a été consacré à des histoires sur des personnages qui ont existé réellement, mais qui ont été plongé dans des fictions parfois émouvantes, comme c’est le cas pour le film « Vent des Aurès » de Mohamed Lakhdar Hamina « Patrouille à l’est » de Amar Laskri, « l’Opium et le Bâton » de Ahmed Rachedi ou encore « Le Puits » de Lotfi Bouchouchi. Certains personnages ont été immortalisés à jamais à travers certains rôles, comme c’est le cas de Sid Ali Kouiret, dans le rôle de Ali dans « l’opium et le bâton », l’acteur Brahim Haggiag dans le rôle de Ali La pointe dans le film la Bataille d’Alger ou encore Hassan Kechach dans le rôle réussi de Benboulaid

Pour rendre hommage à ses grandes figures de la révolution algérienne mortes en martyrs, la cinémathèque Algérienne vous propose de revoir certains chefs d’œuvres réalisés dans le cadre de cette thématique du « Moudjahid au Cinéma » et un documentaire produit par le ministère des Moudjahidines sur le cinéma algérien et réalité.

Par Salim AGGAR, Directeur de la Cinémathèque Algérienne 

Pour découvrir le programme virtuel cliquer sur les liens suivants :

Mercredi 19 août 2020

Le cinéma algérien sur la révolution entre réalité et fiction, DOC (le ministère des Moudjahidines)

1-La bataille d’Alger de Gillo Pentecorvo

2- Benboulaid de Ahmed Rachedi

Jeudi 20 août 2020

3-Lotfi de Ahmed Rachedi

4-Zabana de Said Ould Khelifa