Alger-17 mai 2020: Il y a 8 ans, le 17 mai 2012 disparaissait à jamais la diva Algérienne et arabe Warda Ftouki, plus connue sous le nom de Warda et surnommée Warda al-Jazairia, « La rose algérienne »). La chanteuse algérienne, née le 22 juillet 1939 à Paris est décédé au Caire d’une crise cardiaque, était considérée comme l’une des trois grandes dames de la chanson arabe après Oum Kalthoum et Fayrouz. 

Connue pour ses chansons sentimentales, elle interprète également des chants patriotiques. Son répertoire compte plus de 300 chansons. Après avoir vendu des dizaines de millions d’albums, elle est considérée comme une « diva » de la chanson arabe.

Mais au delà de sa carrière de chanteuse, Warda a joué dans plusieurs films cinéma à ses débuts en Egypte. Son premier film était en 1962 dans « Almaz wa Abdou Alhamoli » (ألمظ وعبده الحامولي) avec Adel Mamoun. Ensuite Amirat Al Arab (أميرة العرب) en 1963. 

Mais c’est en 1973, qu’elle connaîtra le succès avec le film Sout Al Hob (La Voix de l’amour) avec Hassan Yousef. Ses autres films sont :

1974 : Hekayti maa al-Zaman ( حكايتي مع الزمان) avec Rushdie Abaza
1977 : Ah ya leil ya zaman
1993 : Lih Ya Donia

Par ailleurs elle joua dans deux feuilletons égyptiens en 1979  dans Awraq el Ward (أوراق الورد, Pétales de roses) avec Omar al-Hariri et en 2006 dans Han al Awan (آن الأوان, Le Temps est venu) de Youssef Maati, réalisé par Ahmad Sakr. 

La cinémathèque Algérienne vous invite à découvrir, deux films dans lesquels a joué notre grande diva Warda :