C’est à la salle de l’ex-Club, située au 24 rue Ben M’hidi que Ahmed Hocine a lancé la cinémathèque Algérienne un certain le 24 janvier 1965. Très rapidement, la salle allait devenir l’une des premières destinations au monde pour la diffusion de la culture par le film.  L’indice de fréquentation de ses salles de répertoire, le nombre des personnalités reçues, la diversité de ses manifestations et la qualité de ses programmes» ont fait de la cinémathèque Algérienne, l’une des premières stations pour le cinéma africain et arabe. La salle a accueilli les plus grands réalisateurs du monde: Pentecorvo, Win Winders, Youssef Chahine, Etore Scola, Nour Charif, Volker Schoendoerffer, Jean Jacques Beinex, Guy Hunnebelle ou encore Roger Hanin et Alexandre Arcadie  Il convient de rappeler ce que représentait au milieu des années soixante, pour un pays nouvellement indépendant, la création d’une Cinémathèque.