CAC- 25 mars 2020: Dans le cadre de son programme virtuel, la cinémathèque Algérienne propose pour ses fans et ses fidèles spectateurs, un documentaire diffusé il y a quelques temps par la chaîne ARTE, sur le parcours du maître du western Spaghetti. Un genre qui est très prisé en Algérie, et surtout par les fans de la cinémathèque Algérienne. Ainsi cette nouvelle rubrique intitulée « 3 écran », ouvre une lucarne à travers le net en découvrant les chefs-d’œuvres du cinéma mondial. 

Presque 30 ans après son décès dans sa villa romaine, la cinémathèque Française à Paris avait consacré une exposition de choix sur l’un des cinéastes les plus influents de son époque : Sergio Leone. Avec la présentation du commissaire de l’exposition Gian Luca Farenilli, on découvre le parcours de celui qui révolutionna le western et nous conta l’Amérique comme jamais personne ne l’avait fait avant lui.  

Né en 1929, ce fils du cinéma, a grandi à l’ombre des caméras. Sa mère, Bice Waleran, était une grande actrice alors que son père, Vincenzo Leone (dit Roberto Roberti) réalisait des films muets.  Très tôt, il se retrouve assistant des plus grands cinéastes italiens de son temps et participe à près de 58 tournages en seulement 14 ans ! Fort de son expérience, il réalise, à 32 ans, son premier long-métrage : « Le colosse de Rhodes ». Le reste vous allez le découvrir en regardant ce petit reportage sur l’exposition qui lui est consacré et surtout le documentaire sur son parcours.

Bonne projection !